Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet d’appui aux entreprises de l’économie sociale et solidaire en Afrique (PA-EESSA), l’équipe du projet a rendu visite à l’association Kologh Naba.

Au Burkina Faso, le chômage est un phénomène qui touche particulièrement les jeunes et les femmes. En effet, les jeunes en âge de travailler accusent un déficit important en compétences, environs 58% des jeunes de 16 à 24 ans et 71% de ceux de 25 à 35 ans ne sont ni instruits ni alphabétisés.

Pour faire face aux défis de l’emploi décent et de la réduction de la pauvreté, le Burkina Faso a entrepris depuis près d’une décennie, le renforcement de son cadre institutionnel et politique de promotion de l’emploi ainsi que la mise en place de projets et programmes spécifiques de développement des compétences et de promotion de l’emploi en faveur des jeunes et femmes.

Cependant, l’Etat burkinabè ne peut relever ce défi sans l’aide du privé et des structures associatives, ONG … C’est ainsi que l’association Kologh Naba qui veut dire ‘’près du chef’’ situé à Ouagadougou dans le quartier Saaba a décidé d’aider les femmes et les jeunes à se former afin qu’ils soient autonome financièrement.

Créée depuis une quinzaine d’année, elle compte 60 membres au Burkina et des groupes de soutien aussi bien en Danemark qu’en Belgique. L’objectif de kologh Naba est d’améliorer les conditions de vie de ses membres, lutter contre la dégradation de la nature et promouvoir la culture biologique.

Afin d’aider les femmes et les jeunes sans emploi, cette association initie des formations en couture, tissage, tricotage, fabrication de savon, maçonnerie et en recyclage. Au sortir de ces différentes formations ces jeunes et femmes seront suffisamment outillés pour s’auto employer en créant leurs entreprises, ce qui leurs permettra non seulement d’avoir des revenus pour être autonome mais aussi d’employer d’autres personnes.

Ayant bénéficié des trois sessions de formations, en ‘’organisation et gestion d’une entreprise ESS’’, ‘’techniques de promotion de produits ESS’’ et ‘’techniques de recherches de financements’’ lors de la première année 2017-2018 du Projet d’Appui aux Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire en Afrique (PA-EESSA), Kologh Naba a adopté des changements au niveau organisationnel et de la gestion. En effet, elle organise maintenant, des réunions régulièrement avec ses membres, fait l’évaluation de ses activités et tient une comptabilité.

Au titre des difficultés que nous avons répertorié lors de notre visite, il y a le manque de formation en maraîchage et le problème d’écoulement de la production.

La mise en relation  de Kologh Naba avec une autre structure bénéficiaire de la formation, Apad Sanguié exerçant dans le domaine de la culture biologique,  pour qu’elle soit formée afin de relancer sa production et la proposition de pistes de partenariats avec les complexes hôteliers ont été les solutions apportées par l’équipe  du projet.

  1. M. ROUAMBA Eugène, bénéficiaire des sessions de formations, nous a confié que la formation était la bienvenue, car disait-il « j’ai acquis des bases nécessaires pour mieux gérer l’association. A ce titre, j’organise des réunions périodiques avec les membres pour faire le bilan des activités menées et je suis capable de rechercher désormais des financements au plan local et international pour la structure. »

Pour lui, la formation permet d’acquérir de nouvelles connaissances et de renforcer les acquis. Il avait ajouté qu’en dehors des formations reçues, il y a eu le partage d’expériences entre les différentes structures qui a permis de divulguer des solutions qui ont marché pour certaines structures.

La responsable du pôle Ouaga du projet, Mme EMMENEGGER Sylvie/ OUEDRAOGO a fait savoir que c’est grâce aux activités solidaires que l’association Kologh Naba mène en faveur des jeunes et des femmes qu’elle a été retenue pour la formation en renforcement de capacités.

Elle a également, invité les deux bénéficiaires de la formation à transmettre les connaissances acquises aux  autres membres de l’association.

Pour prendre attache avec Kologh Naba, veuillez consulter son site web : www.kologh-naba.org ou appelez au 78 46 52 20.

 

SANA Safiatou

Communicatrice Pour le Développement

Assistante Technique du PA-EESSA, pôle Ouaga

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Programmes académiques


          Nos Cycles

  • Licence Professionnel
  • Master et DESS Professionnel
  • Doctorat en Science Appliqués au Développement

          Nos Filières professionnelles

  • Planification Régionale et Aménagement du territoire ( PRAT )
  • Télédétection et Système d'Information Géographique (T/SIG)
  • Genre Population et Développement (GPD)
  • Management des Projets et Microréalisations (MPMR)
  • Agriculture et Innovations Technologique (AIT)
  • Economie Social et Solidaire (ESS)

    Bulletin d'abonnement


 

 

         

                Suivez-nous 


                    

     IPD à travers le monde


 

* IPD-AC

* IPD-AN

* IPD-AOS

* PAID-ESA

* PAID-WA

 

 

 

.

     Nous contacter


 

INSTITUT PANAFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT/AOS

278 -Avenue Bendogo, 01 BP 1756 Ouagadougou 01 - BURKINA FASO

Tél : (226) 25 40 86 95 / 25 36 48 07 / 25 36 47 62

Fax : (226) 25 36 47 30

e-mail : ipdaos@fasonet.bf

             dr.ipdaos@gmail.com